Mon Histoire avec la Fonte

Une passion qui me suit depuis mes 16 ans. C’est la première traction qui m’a rendu accro. J’étais très chétif et je voulais devenir plus imposant, j’enviais les gens musclés. Depuis j’ai diminué, augmenté mais je n’ai jamais arrêté ! (Je pense avoir aujourd’hui dépassé les 1 000 heures d’entraînements ) Alors voici mon histoire avec la fonte !

Mes premières haltères de 2kg
Ma première haltère de 2kg

Pompes, tractions, haltères de 2kg, à 15 ans je faisais avec ce que j’avais sous la main. J’ai continué ainsi 1 an et demi: aucune salle n’acceptait les ados de moins de 17 ans. Je ne connaissais pas les protéines, tu sais, les blancs de poulets, les boîtes de thon, la Whey… L’époque où je pesais 60 kilos.

A 17 ans j’ai réellement commencé les entraînements avec la fonte ( Curl, Squat, Développé Couché) dans un club de fitness. En 14 mois j’ai vu mon corps changé tellement vite que je ne me reconnaissais plus. A 18 ans et demi je pesais désormais 77kg. J’avais dévoré les livres et magasines, blogs de fitness et de nutrition; je voulais tout savoir sur comment optimiser mon comportement et mes entraînements.Le résumé: 1000 calories en plus chaque jour, Whey protéine et Caséine puis surtout 4 entraînements/semaines. Ma politique était d’avoir des vertiges à chaque séance: quand l’afflux sanguin s’adonne uniquement à congestionner les muscles et oublie d’irriguer le cerveau !

A 18 ans
A 18 ans

Alors en Terminal, l’ascension de 2 étages du lycée me faisait gonfler les cuisses au point que j’élargissais réellement mon jean. Drôle mais vrai. A chaque pause, entre les cours, je mangeais des fruits secs pour éviter le catabolisme. Aucune soirées mais des milk-shakes à la caséine et des étirements avant de dormir… 

J’ai continué jusqu’à 19 ans (vidéo), atteignant des pics autour de 80 kg pour 1m73. Sans jamais prendre de produits dopants, j’étais fier des résultats. Et puis les études mon rattrapées, j’ai diminué les séances et mon poids a baissé largement.

21 ans et 70 kilos
21 ans et 70 kilos

Depuis j’alterne entre des périodes où je suis puissant et massif et d’autres où je suis sec et athlétique. J’ai toujours aimé me voir changer, et c’est quelque chose que l’on peut faire avec la culture physique. C’est fabuleux !  Parles moi de ton histoire avec le sport, la perte de poids et la prise de muscle ? 

Par Anthony Brevet, fondateur du blog LiveProud

anthonybrevet.com

Publicités

Un commentaire sur “Mon Histoire avec la Fonte

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s