Le jeûne intermittent: réduire les inflammations, brûler la graisse et stimuler les hormones

Une des raisons d’aimer le jeûne intermittent est sa simplicité de mise en place et toutes les répercussions positives qu’il peut avoir sur des courtes périodes. Sans efforts, le corps peut engager un processus de réparation des cellules et réguler le niveau d’hormone dans le corps. En général, pour avoir plus de vitalité et d’énergie on veut faire plus mais avec le jeûne intermittent il suffit de s’arrêter.

 

  1. Le jeûne intermittent peut aider à perdre du poids:

En mangeant moins souvent on mange en général moins de calories. A moins de compenser par des repas très conséquent, la règle est valable. Sans manger le matin on va commencer à solliciter les graisses stockées. De plus, les hormones seront réglées pour perdre du poids: baisse du niveau d’insuline, montée de l’hormone de croissance qui facilitent la décomposition de la graisse stockée pour l’utiliser en énergie. Le jeûne travail de deux façons: il augmente la vitesse du métabolisme (hormones réglées en conséquences ) et permet de contrôler l’apport calorique. Une étude a aussi démontré que le jeûne intermittent provoque moins de perte musculaire qu’une restriction calorique continue.

2. Il réduit le stress oxydatif et l’inflammation dans le corps:

Le stress oxydatif est responsable du vieillissement et des maladies chroniques ( . Il se nourrit de molécules instables appelés radicaux libres qui réagissent avec d’autres molécules importantes et les endommage. Plusieurs études encore ici, montrent que le jeûne de très courte durée protège contre les inflammations et le stress oxydatifs. 

 3. Il est bon pour le cerveau:

Plusieurs études ont montrées un stress oxydatif réduit, moins d’inflammations dans les cellules nerveuses et des niveaux de sucres dans le sang moins importants. Chez les rats, des études ont découverts que ces jeûnes permettent la croissance de nouvelles cellules nerveuses.

4. Le jeûne intermittent provoque différents processus de réparations cellulaires:

Le jeûne génère l’autophagie qui est un processus métabolique qui dégrade une partie de la cellule mais surtout nettoie les déchets de celle-ci. Le processus offre une protection contre de nombreuses maladies comme les cancers et les maladies dégénératives.

 

Mon astuce pour rester à un taux de graisse très bas est de supprimer pendant une période les petits déjeuner pour manger seulement trois repas comme une personne « lambda ». Il faut installer un jeûne de minimum 14 h de 9h le soir à midi le lendemain… le jeûne intermittent peut s’installer et on peut rester très athlétiques sans perdre de masses musculaires et en réduisant les efforts au niveau de la diète car on peut manger plus sur les 3 autres repas.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s