L’hormone de croissance naturellement: ce n’est pas seulement pour les performances athlétiques

Si sur ce blog je n’écris pas principalement des articles de nutrition et santé, je me rattrape avec celui-là !  L’hormone de croissance est un des sujets qui me fascine le plus; toujours assimilée à une drogue synthétique, c’est en fait une hormone stimulée naturellement par l’hypophyse dans le cerveau la nuit après l’endormissement et la journée à certaines périodes selon l’alimentation et le jeûne ! Son implication dans la santé et le niveau d’énergie est tellement importante que ça vaut le coup de prendre 5 min pour connaître son fonctionnement et favoriser sa sécrétion.

 

L'hormone de croissance maintient la musculature, une peau ferme et l'esprit de jeunesse
L’hormone de croissance maintient la musculature, une peau ferme et l’esprit de jeunesse

 

Le rôle de l’hormone de croissance 

Ses rôles principaux sont:

  1. Le métabolisme protéique: elle permet de synthétiser les protéines et donc favoriser le développement de la masse musculaire. Plus le taux de GH (Growth Hormone en Anglais) augmente dans le sang plus la croissance des tissus et le développement de nouvelles fibres est favorisé, d’où l’intérêt de son utilisation par les athlètes. 
  2. Participe aussi au métabolisme des lipides et des glucides 
  3. Participe à la croissance à l’adolescence et pendant l’enfance. Le taux d’hormone pendant ces périodes est beaucoup plus importante, et permet aussi le développement des fonctions reproductrices. 

De façon indirect, l’hormone de croissance favorise la prise de muscle et limite la prise de masse grasse, cause l’anabolisme des tissus, l’équilibre mental et des fonctions intellectuels; de façon général maintient la jeunesse du corps et de la peau.

Quand on a compris son rôle, on a plus de raisons de la maintenir à son taux le plus haut. Comment stimuler naturellement l’hormone de croissance pour la santé ?

 

Stimuler l’hormone de croissance avec des habitudes de vie, l’alimentation et des compléments

 

  • Dormir longtemps et profondément: L’hormone de croissance est secrétée la nuit surtout pendant le sommeil profond. Plus le sommeil est profond, plus la quantité d’hormone diffusée est importante.
  • Diminuer les sucres et laisser place à des petites périodes de jeûne: l’hyperglycémie réduit la sécrétion d’hormone de croissance, à l’inverse, l’hypoglycémie favorise sa sécrétion… C’est aussi le cas pour l’hormone stéroïdienne « Testostérone » qui est favorisé en période de jeune. Deux bonnes raisons de faire des petits jeunes. ( En plus de brûler la graisse )
  • Supplément en Vitamine D : La vitamine D sous forme active est plus une hormone qu’une vitamine, elle est anabolisante et favorise aussi la croissance. De plus, c’est un des nutriments où le risque de carence est le plus fort notamment en hiver. Un bon niveau de vitamine D maintient une bonne humeur, un bon niveau d’énergie et de performances, préviens les cancers !
  • Pratique d’un sport de force intense où il y a une résistance: l’activité physique stimule GH , les exercices de fortes intensité comme la musculation sur des exercices poly-articulaires et des sprints violents sont très efficaces pour augmenter la production.
  • Perdre du poids et de la masse grasse: Tout comme la testostérone, plus le taux de graisse corporel est bas, plus GH est sécrétée. Restez en forme toute l’année.
  • Complément en acides aminés: Lysine, Arginine, GABA. Plusieurs études ont prouvés que le GABA mais aussi la Lysine et l’Arginine pris avant le coucher sont très puissants. GABA agit au niveau des neurotransmetteurs et favorise la détente et le sommeil profond. Ces trois suppléments sont abordables et pourraient s’avérer très efficace !

 

Ces conseils peuvent être intégrés dans de nouvelles habitudes qui favoriseront la santé, la jeunesse et la résistance.

 

 

 

 

Publicités